A tous et à personne – Grazia Verasani

Quatrième de couverture

On retrouve Giorgia Cantini, l’enquêtrice bolognaise gaiement dépressive avec son surpoids revendiqué, son goût pour l’alcool et le rock des bonnes années, dont on avait suivi les mésaventures dans Quo Vadis, Baby ? et dans Vite et nulle part. A peine a-t-elle le temps de rompre avec un fort jeune amoureux qu’elle doit mener de front deux enquêtes. L’une sur la mort tragique, bien des années auparavant, de cette jeune fille aux crapauds dont les moeurs libres nourrissaient les fantasmes d’une bande de jeunes que fréquentait Giorgia. L’autre, sur la disparition d’une lycéenne sans histoire. Tandis qu’une piste va ramener l’enquêtrice dans les zones d’ombre de sa propre jeunesse, l’autre la confrontera au phénomène très contemporain de l’occultation quotidienne des violences faites aux femmes. Mais, finalement, les deux enquêtes ne seraient-elles pas liées par des liens souterrains ?

Avec cette ironie mélancolique qui n’appartient qu’à elle, Grazia Verasani, chanteuse rock et auteur reconnue, réussit une fois encore à nous rendre profondément attachante son héroïne et à nous entraîner à sa suite dans cette Bologne des petites gens, avec ses bistrots d’habitués, ses squares et ses ruelles pluvieuses, qui est comme l’envers un peu miteux mais tellement humain de la péninsule ensoleillée.

Mon avis

Un bon roman policier que celui-ci, empreint de beaucoup de féminité puisque tous les personnages principaux sont des femmes. Jeunes, vieilles, abîmées ou usées par la vie, elles sont toutes très attachantes. Et puis il y a Bologne, magnifiquement décrite qui est presque un personnage à part entière.

Le récit est très rythmé et se découpe en chapitres courts qui poussent le lecteur à une lecture frénétique. Les amateurs de scènes de crime sanglantes ou d’hyper-action seront déçus, il n’y a rien de cela ici, car tout se joue dans la psychologie des personnages (et parfois ça fait du bien, tant nous sommes gavés à outrance de cela partout). Bref, un roman qui se laisse lire avec beaucoup de plaisir, sans se prendre la tête.

A tous et à personne - Grazia Verasani
Editions Métailié Paru le 5 avril 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s