Les âmes perdues de Dutch Island – John Connolly

Quatrième de couverture

Depuis quelques années, Marianne vit seule avec son fils à Dutch Island, petite île pittoresque de l’Etat du Maine. Elle a choisi cet endroit isolé pour échapper à son mari, Moloch, un criminel particulièrement violent et dépravé qui la maintenait sous sa coupe. Aujourd’hui Moloch croupit en prison. Du fond de sa cellule, il fait des rêves étranges auxquels il se sent lié. Il y est question de piraterie, de massacres et de pillages. Une histoire qui ressemble étrangement à celle des premiers colons de Dutch Island, autrefois appelée Sanctuary. Cette histoire, Joe Dupree, l’unique policier local, en est le dépositaire.

Apprécié de tous, Joe garde un statut particulier dans l’île. La faute à son regard, toujours triste, qui lui vaut le surnom de Mélancolie Joe, et à sa stature de géant. Ces derniers temps, il a senti un changement dans l’île. Les anciens du village aussi. Il y a une recrudescence des événements singuliers dont Dutch Island a toujours été le théatre. Des apparitions de silhouettes à l’orée des bois. Une densification anormale de la végétation. Quelque chose est à l’?uvre. L’orage se prépare.

A la faveur d’un transfert, Moloch s’échappe grâce à l’aide de complices. Dans sa tête résonne l’écho d’un cri : vengeance. Mais reste à savoir s’il en sera le bras armé ou la victime…

Mon avis

J’avais ce livre en attente de lecture depuis quelques mois et je dois dire que je n’ai été déçue à aucun moment. Voilà un thriller d’une efficacité redoutable, qui mêle adroitement les codes habituels du genre à ceux du fantastique. Une île au passé terrible, marquée par un massacre ancien, une femme et un enfant qui se cachent pour échapper à un mari et un père psychopathe, un flic frappé de gigantisme mais à la sensibilité et l’humanité touchantes… Et des tueurs effroyables, tant dans leur cynisme que dans la perversité qu’ils utilisent pour liquider tout ceux qui les gênent.

Quoi dire de plus sans révéler et ruiner le suspens ? Le mieux est de le lire, franchement il en vaut le coup. Vous ne serez pas au bout de vos surprises tant que vous n’aurez pas tourné la dernière page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s