Le serpent de feu – Fabrice Bourland

serpent de feuQuatrième de couverture

Tandis que les rues de Londres déploient tous leurs atours pour le couronnement prochain de George VI, Singleton et Trelawney se retrouvent lancés sur les traces d’une momie mystérieusement disparue. Une affaire d’autant plus insolite qu’elle semble liée au meurtre d’un politicien qui met tout Scotland Yard en alerte… En ces jours où la ville entière est à la fête, les morts s’aviseraient-ils de se relever de leur sépulcre pour se mêler des affaires des vivants ?

Mon avis

J’ai découvert cet auteur à la Foire du livre de St Louis le week-end dernier, puisqu’il était mon voisin de table. Et comme ses romans me tentaient bien, je m’en suis offert trois. Ils font partie d’une série « Singleton et Trelawney » dont l’action se situe dans l’Angleterre des années 30. Mêlant intrigue policière -avec un duo d’enquêteurs dans la pure tradition de la littérature policière britannique- et fantastique, l’histoire nous embarque dans un univers intéressant. On apprend beaucoup de choses sur la réalité de l’époque (ici, l’abdication d’Edward VIII et le couronnement de Georges VI, le mouvement fasciste dirigé par Mosley mais aussi le cercle L’Aube Dorée, société secrète occulte). Le roman est fort bien documenté et permet de s’instruire tout en se divertissant. L’enquête nous emmène aux frontière du réel et on se prend totalement au jeu du surnaturel et de l’étrange.

Je n’ai pas d’élément de comparaison puisqu’il s’agit du premier ouvrage de cet auteur que je lis. J’ai aimé, même si par moment (principalement dans la première moitié) quelques longueurs auraient pu être épargnées. Mais globalement, c’est une très bonne lecture pour qui aime ce registre là. Je poursuivrai mon exploration avec Les Portes du sommeil et Le Fantôme de Baker Street très prochainement.

Toute la série de ces romans est parue dans la collection « Grands détectives » des Éditions 10/18. Vous retrouverez le lien vers le site de l’auteur dans la colonne de droite de cette page.

Publicités