L’intégrale Beauf – Cabu

l'intégrale du beaufQuatrième de couverture

Né en 1973 dans les pages de Charlie-Hebdo, le Beauf est au départ l’archétype du Français râleur, raciste, violent, odieux en toutes circonstances. Souvent confronté au Grand Duduche, l’autre personnage incontournable de l’univers de Cabu, il devient le héros récurrent des strips de Cabu dans Le Canard enchaîné et d’innombrables dessins. Inspiré d’un patron de bistrot de sa ville de Chalon-sur-Saône mais aussi de l’ancien maire de Nice, Jacques Médecin, le Beauf de Cabu est chasseur, pilier de bistrot, orateur de bar spécialiste du  » yaka-faucon « , contremaître dans une usine d’armement, amateur de sport à la télé, obsédé sexuel, réactionnaire par nature…  » J’ai réuni en un personnage tout ce qu’on pouvait imaginer de pire « , dit Cabu. Quarante ans après, le Beauf est devenu plus humain, perdu dans un monde de plus en plus complexe, pour lui qui ne cherche que des réponses simples :  » Ce qui l’emmerde le plus, c’est qu’il a toujours du mal avec les filles. La plus conne sera toujours moins con qu’un beauf.  » Le Beauf est toujours aussi horrible, mais on sent poindre une certaine tendresse de Cabu pour son odieux personnage… 300 pages réunissant strips, BD et dessins d’humour, ainsi que des crayonnés et beaucoup d’inédits !

Mon avis

Personnage caricaturant le français moyen dans ce qu’il a de plus réactionnaire, le Beauf de Cabu nous permet de visionner une satire de la société française tout au long de ces quarante dernières années. Le Beauf est tout : petit chef, chasseur, pilier de bar, touriste, obsédé sexuel, flic, sportif… Aucun domaine ne lui échappe, c’est à un véritable festival de beaufitude que Cabu nous convie tout au long des 319 pages de ce magnifique album. Et il a des avis sur tout ce français bête et méchant à souhait : la politique, la crise, l’immigration… Avis qu’il se garde surtout bien de toute profondeur de réflexion, parce qu’il n’est pas équipé pour tout simplement.

Comme nous avons tous en nous un côté « beauf », on ne peut s’empêcher de se reconnaître dans certaines situations, sans pour autant être blessé. On rit beaucoup devant les coups de crayon des dessins , en lisant les courts textes incisifs et féroces de l’auteur.

Que vous soyez déjà amoureux des œuvres de Cabu ou que vous ayez envie de les découvrir, ce livre est indispensable dans votre bibliothèque. Paru en octobre 2014, il peut encore être trouvable actuellement, bien qu’en rupture de stock sur beaucoup de sites de vente en ligne depuis la tragédie du 7 janvier dernier. Une réédition est d’ores et déjà prévue, et il devrait être disponible dès le 30 janvier, comme l’indique le site de la FNAC où l’on peut le pré-commander dès maintenant.

L’intégrale Beauf (24.95 €) est une publication des éditions Michel Lafon.